Communiqué de presse | Signature de la préfecture

Le collectif « Sauvons la vallée Dordogne » a pris connaissance de la signature par la Préfète de la Dordogne, au nom de l’Etat, de l’arrêté d’autorisation de travaux du projet inutile, ruineux et destructeur de déviation de BEYNAC avec, entre autres, deux ponts sur la Dordogne.  

Il constate que cette décision administrative fait fi de la démocratie. En effet, une majorité de près de 90% des citoyens s’est exprimée contre ce projet, de même que l’a fait la municipalité de BEYNAC et CAZENAC. 

Il prend acte de la défaillance du gouvernement qui, non content de mépriser l’attachement des Périgourdins aux sites de BEYNAC, CASTELNAUD, MARQUEYSSAC… qui font leur fierté, renonce à ses engagements envers l’UNESCO sur la rivière Dordogne ; à protéger l’environnement de monuments historiques classés célèbres. Ainsi, il donne au Monde un signal désastreux sur l’attractivité touristique de la France. 

Au nom des citoyens de la Dordogne, le collectif « Sauvons la vallée Dordogne » assume désormais légitimement les responsabilités que le gouvernement a abandonnées. Il lui revient d’empêcher les travaux autorisés. Il s’y est préparé par l’installation, notamment, de la ZAD (zone à défendre) de BEYNAC et, il fera appel, en temps utile, à la mobilisation de tous ceux qui reconnaissent les valeurs qu’il défend.