SudOuest.fr | Déviation de Beynac (24) : deux recours des opposants

Une voie nouvelle de 3,2 km et deux ponts enjambant la Dordogne seront construits. ARCHIVES ÉMILIE DROUINAUD ARCHIVES ÉMILIE DROUINAUD
Alors que les travaux ont commencé sur le tracé, la justice a été saisie. Deux autres recours pourraient suivre.

Publié le 15/03/2018 à 3h46. Mis à jour à 8h14 par Franck Delage.

Les travaux ont débuté sur le tracé du contournement de Beynac, en Périgord noir. Des ouvriers installent des clôtures pour sécuriser la zone impactée. Des pelles mécaniques sont en action pour enfouir des tuyaux. Les fouilles vont suivre.

>> A lire aussi. Déviation de Beynac (24) : ce qui a amené la préfète à dire "oui".

Pendant ce temps, les opposants contre-attaquent et veulent saper l’arrêté préfectoral autorisant les travaux et datant du 29 janvier 2018. Un premier recours aurait été déposé devant le tribunal administratif de Bordeaux, il y a une dizaine de jours, par les propriétaires du château de Fayrac, sur la commune de Castelnaud-la-Chapelle. Le futur contournement passera à quelques mètres des fenêtres du monument. L’audience a eu lieu et la décision devrait être rapidement connue.

Les propriétaires du château de Fayrac auraient saisi le tribunal administratif. CRÉDIT PHOTO : ARCHIVES CAROLE TROUVÉ
Mercredi, un nouveau recours a été déposé par le collectif Sauvons la vallée Dordogne et la Sepanso. Deux autres référés suspensifs pourraient suivre dans les prochains jours.
Par ailleurs, les opposants devraient réinvestir la zone à défendre (ZAD) en s’installant sur un terrain du château de Fayrac.

http://www.sudouest.fr/2018/03/15/les-recours-des-opposants-a-la-deviation-4281948-7300.php